Un ordre fraternel qui doit assistance à ses membres
3 novembre 2016
Jean-Louis Girardin de Vauvré Grand Prieur, animateur hors pair
5 novembre 2016

La pétrification dite « du jeu de Méduse »

MEDUSE, dans la mythologie, est l’une des trois Gorgones, les deux autres étant STHENO et EURYALE, toutes trois filles incestueuses des monstres marins PHORCYS et CETO. Les trois Gorgones sont des monstres à chevelure de serpents mais MEDUSE a une double particularité : à la différence de ses deux sœurs, elle est mortelle et son regard pétrifie tout être vivant dont le regard croiserait le sien.

PERSEE, sur l’ordre de la déesse Athéna, parvint à tuer Méduse en lui tranchant la tête mais même tranchée, la tête de MEDUSE gardait la faculté de pétrifier ceux dont elle croisait le regard et c’est la raison pour laquelle Athéna la plaça sur son bouclier pour pétrifier ses ennemis C’est également à ce vieux mythe que les fondateurs de l’Ordre ont fait référence en l’appliquant cette fois au produit de la vigne qui a, comme les yeux de la Gorgone, la capacité de rendre aussi immobile que la pierre tout adorateur trop empressé…
medusa

La pétrification faisait également partie du jeu, dit jeu de Méduse, auquel se livraient invariablement les membres de l’Ordre lorsqu’ils étaient réunis.

Cette pratique aurait pu être à l’origine du nom même de l’Illustre Société, à ceci près que ce n’est pas celui qui boit qui est pétrifié mais les spectateurs qui doivent cesser tout mouvement pendant que boit un membre de l’Ordre.

Seuls les frères étaient astreints à la pétrification, les sœurs en étant exemptées pour la bonne raison quelles devaient observer les frères pétrifiés et dénoncer ceux qui ne restaient pas immobiles pour qu’ils s’acquittent des deux sols de contravention à la Caisse de l’Ordre…

En dotant l’Ordre d’un statut et de règles précises, en l’ouvrant aussi bien aux femmes qu’aux hommes, Vauvré donnait à une simple réunion de buveurs et de bons vivants une portée et une profondeur qu’elle n’avait certainement pas à l’origine.

Certes, les statuts traitent largement du principal objectif de Méduse qui était de permettre à ses membres, et notamment aux officiers de marine à leur retour de mer, de profiter des douceurs de la vie au cours d’abondantes agapes bien arrosées au sein d’une compagnie joyeuse, cultivée et agréable.

Comments are closed.